Kerterre...

Bienvenue à tous sur ce blog qui va vous permettre de suivre les étapes de la construction d'une kerterre !  Commencer à lire tout en bas!...
Mardi 6 mai 2 06 /05 /Mai 12:50
Cette pause aura été plus qu'hivernale !  Après maintes péripéties et beaucoup d' hésitations....j'ai finalement retrouvé l'enthousiasme et l'envie de continuer la construction! Je me rends compte à quel point pour moi ce processus est lent et très riche intérieurement !

 Après avoir enlevé les baches... la vie est toujours bien présente à l'intérieur de la kerterre !




           Alors j'invite tous ceux qui ont envie de s'essayer à la construction, de mettre de l'énergie, des sourires et de l'amour dans ce projet, à venir partager quelques instants ensemble autour de la kerterre ! Soyez les bienvenus ici à Kerret !
Par solène
Ecrire un commentaire - Voir les 13 commentaires
Mardi 20 novembre 2 20 /11 /Nov 11:09
Bon voici l'hiver et le temps n'est plus à la construction. Je vais donc couvrir et attendre patiemment l'arrivée du printemps pour recommencer avec plein d'énergie !...  

 A suivre.....
Par solène
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 26 septembre 3 26 /09 /Sep 20:19
Nouvelle technique de malaxage... Voici la confection d'une galette de A à Z :

                                On pioche la terre dans le fond de la mare...
                                       DSCF1357-copie-1.JPG

          Quelques coups de bêche pour casser les grosses mottes (et on en profite pour enlever les pierres)
                                      DSCF1360.JPG

   On remplit quatre seaux et on ajoute un peu d'eau pour que l'argile devienne homogène (ces seaux seront en fait pour la prochaine galette)

DSCF1363.JPG

             Voilà l'argile dans la bassine, il suffit de malaxer un peu avec les pieds, la texture est déjà presque bonne. (au début, on remplissait à la brouette, et on s'est rendu compte que mélanger l'argile sec et l'eau dans la bassine était difficile physiquement, le fait de laisser tremper la terre dans l'eau en petite quantité (un seau) pendant qu'on réalise une autre galette est beaucou plus simple. 
        DSCF1364.JPG

                                  On ajoute de l'herbe sèche
DSCF1365.JPG

     Danse pieds nus, petit à petit on rajoute du foin ( on arrête quand ça devient vraiment difficile de l'incorporer) 
DSCF1366.JPG

    La bache permet de tirer des coups secs pour former la galette. Au début je me suis dit qu'il serait possible et surtout beaucou plus rapide de poser cette galette directement sur le mur, mais en séchant de grosses fissures sont apparues, il restait probablement trop d'air à l'intérieur...)
DSCF1367.JPG      DSCF1348.JPG










 








        Alors finalement je prends des petites galettes (celle-ci est vraiment très petite...) que je spatche avec énergie sur le mur (le fait de les lancer fait qu'elles accrochent beacoup mieux, et les fissures ne sont pas aussi importantes en séchant)
DSCF1369.JPG DSCF1371.JPG


           Petit à petit le mur monte...
Par solène
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Jeudi 20 septembre 4 20 /09 /Sep 12:55

                            Mise en place de la porte (1.30m par 90 cm). 3 pattes de fixation de chaque côté, au sol une semelle chaux/sable. Je mélangerai un peu de chaux aux galettes de terre qui seront en contact avec le bois.


DSCF1350.JPG DSC01571.jpgbis.jpg


                             Petit moment de réflexion....Comment installer cette fenêtre ? J'ai finalement décider de la mettre complétement à l'intérieur pour permettre l'ouverture en grand des deux ventaux.  Pour la pose, même principe, terre/paille/chaux et pattes de fixation qui s'incrustent dans le mur.

DSC01572.jpgbis.jpg DSCF1347.JPG

                         J' ai également installé une troisième petite ouverture, un verre fixe auquel je pourrai donner toutes les formes possibles en modelant l'argile autour...

Par solène
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 10 septembre 1 10 /09 /Sep 20:04
Voici le principe pour les murs : on malaxe la terre dans une grande bassine avec de l'eau (pieds nus), on prend une grosse poignée de paille et on forme des galettes (chacun a sa technique, il faut juste que tout soit parfaitement bien homogène, autant de paille que de terre)... et là vient le grand moment : on lance la galette de sa hauteur sur le mur , c'est ce qu'on appelle le splatch, instant  jouissif pour tout le monde!!! 

                                             Voici la première scéance collective de splatch!!!   Merci les amis!

                                                                                        
                              Les mains et les pieds dans l'argile, on retrouve nos instincts primitifs!       
                                  DSC01543.JPG
           
                                              On inclut dans le mur quelques tubes PVC ( 10cm)  pour l'aération :
                                             
DSC01561.JPG    

  On laisse le mur du dessus tel quel (ne pas lisser) pour permettre aux autres "splatchées"  de mieux accrocher :

DSC01564.JPG

                  Pour le mur intérieur, j'ai lissé le lendemain, à la main, quand l'argile a commencé à sécher :

DSC01563.JPG


                                                                     Ca commence à prendre forme....

DSC01566.JPG

 
       Et voilà, le mur se monte petit à petit, après un après-midi fantastique, quelques batailles d'argile et de bons moments à splatcher ensemble, je suis tout simplement heureuse....

DSC01557-bis.JPG
Par solene
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Lundi 10 septembre 1 10 /09 /Sep 19:43

On creuse, on creuse..... 

                            DSC01541.JPG


Et après avoir enlevé environ 50 cm de terre végétale.... (et une bonne dose de courbatures !) on arrive à une terre argileuse, beaucoup plus collante (on peut faire une boule ), c'est avec celle-là qu'on va pouvoir monter les murs!

                         DSC01565.JPG
                                        

Par solene
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 10 septembre 1 10 /09 /Sep 19:14
 Voila, le drain est fini ( tuyau troué enveloppé de géotextile, puis pierres+gravier), le cercle est enfin tracé: j'ai choisi un diamètre de 4.20m ( intérieur) et des murs de 35cms d'épaisseur.

                                              DSC01528.JPG

    C'est parti pour le soubassement en pierres ( pour éviter que l'humidité de la terre ne remonte dans les murs et que les petits rongeurs fassent des trous un peu partout! ): environ 20cm de hauteur, sur tout le cercle ( prévoir un espace pour la porte), avec un mortier chaux-sable-gravier ( 1 seau de chaux, 1 de gravier et 2 de sable). 

                                                         Plein d'énergie et d'enthousiasme !!!
                                              DSC01531.JPG

                                                     Concentration, il s'agit des fondations....
                                             DSC01537.JPG
Par solene
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 10 septembre 1 10 /09 /Sep 19:05

Le terrain est bien en pente alors on creuse une tranchée pour le drain, on remet à niveau, on tasse, on danse pieds nus.... et  voila ce que ça donne :
                                                 DSC01481.JPG

                                                 DSC01483.JPG

 

Par solene
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 10 septembre 1 10 /09 /Sep 18:50
J'ai passé quelques temps à observer le parcours de la lumière, à sentir et attendre jusqu'à trouver l'endroit qui me plaise. Une bonne scéance de débroussaillage pour enlever les ronces et l'herbe et quelques heures plus tard, l'emplacement est délimité...
          
                                           DSC01480.JPG

                                          DSC01473.JPG
Par solene
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 10 septembre 1 10 /09 /Sep 17:58

Tout a commencé un après-midi ensoleillé de juillet à Brocéliande... Assis dans l'herbe à la ferme-école, on discute...Noémie parle d'un igloo en terre-paille qu'elle est en train de construire... Une Kerterre!  Un petite boule, simple et écologique... Et là tout s'éclaire, après de longues heures passées à explorer les pistes de l'auto-construction, j'ai enfin le sentiment d'avoir trouvé l'habitat qui me correspond! Question de cohérence...
 
 Alors je décide d'aller faire une petite escale à Beuzec où Evelyne a construit la première kerterre en Bretagne, Je passe un week-end magique et reviens avec les connaissances nécessaires et la confiance pour commencer...

J'ai envie de présenter ici, pas à pas, toutes les étapes de la construction afin que tout le monde se rende compte qu'il est possible de construire soi-même son petit habitat,  pour presque rien, en utilisant les matériaux dèjà présents sur le terrain : de l'argile et de la paille...

Voilà....... c'est parti! Beaucoup d'énergie, quelques courbatures au début, le bonheur d'être en train de créer  quelquechose de ses mains.... Une expérience passionante!!!

Voici donc pour commencer la description générale d'une kerterre : une forme d'igloo avec un dôme sur le dessus pour faire entrer la lumière et avoir vue sur le ciel.... Etre en contact avec les énergies!

                                                                     DSC01470.JPG

                                         Les pieds sur terre.......

                                                                    DSC01471.JPG

                                         Et la tête dans les nuages....

   

     Je rêve déjà de Kerterre...
             

Par solene
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires

Présentation

Profil

  • solène
  • Construction d'une kerterre
  • Femme
  • 11/11/1983
  • Pour me contacter : so.garrin@hotmail.fr ou 06 77 82 29 05

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus